Intranet
Communauté de communes du Vouglaisien
Vous êtes ici : Accueil

Les délibérations
128x128


Les éditions
nos-ditions
 

Latille suite

La commune de LATILLE se situe aux confins de la Plaine et de la Gâtine, dans un environnement boisé et vallonné, traversé par l’Auxance.

Dès le moyen-âge, LATILLE est un village à l’activité économique importante, avec ses et foires et marchés aux volailles et bestiaux ; ainsi que ses nombreuses auberges et cabarets, entourant sa prestigieuse halle, érigée sous St LOUIS, puis remplacée sous Louis XIV par une plus grande.

Aujourd’hui LATILLE est une commune dynamique, avec commerces, artisans, structures telles que : collège, gymnase, bassin d’initiation couvert, maison de retraite, écoles, centre de secours et de nombreuses associations.

La commune compte, au dernier recensement, 1439 habitants. Elle allie calme, nature, et modernité, ce qui en fait une commune attrayante, proche de Poitiers. Elle possède un caractère rural tout en proposant de nombreux services  et activités.

« L’industrialisation du monde agricole, l’explosion des constructions péri-urbaines, souvent constituées de lotissements de maisons individuelles et son corollaire, l’augmentation des déplacements automobiles, ainsi que l’industrialisation du monde du bâtiment ont transformé de manière importante la physionomie des communes rurales françaises, des paysages et des bourgs, ainsi que les éléments caractéristiques de leurs patrimoines propres.

Aujourd’hui se fait jour la nécessité de répondre aux enjeux du 21ème siècle : préserver nos ressources naturelles, réduire au maximum la consommation d’espaces agricoles au profit d’extensions urbaines et éviter le mitage, promouvoir de nouveaux modes de déplacement, plus mutualisés et moins polluants et enfin, restaurer les éléments constitutifs du patrimoine bâti local avec des techniques compatibles avec celles qui ont présidé à leur édification.

La commune de Latillé, si elle n’a pas échappé à ces bouleversements du 20ème  siècle, possède nombre d’atouts par sa qualité paysagère, notamment ses vallées, la qualité de son bourg bien préservé et la qualité patrimoniale exceptionnelle de son château.

URBANISME :

« Latillé possède un bourg bipolaire et l’un des plus remarquables châteaux classiques de la Vienne.
Le bas bourg, centre du pouvoir religieux : église et presbytère, situés rive gauche au nord.
Le haut bourg, centre du pouvoir communal et centre économique, situé rive droite au sud ; site en forte pente dominant la vallée, une place remarquable qui accueillait les halles jusqu’en 1914.
Des liaisons  piétonnes existantes entre bourg, vallée et église par des ruelles bordées de murs remarquables.
La césure naturelle constituée par la vallée entre nord et sud a été renforcée par le passage de la voie ferrée et de la route vers 1850.

Au bas bourg :
L’église, de base romane (modillons romans à l’extérieur du chevet au nord), a été modifiée à l’époque gothique puis au 17ème siècle. Elle a surtout connu des transformations au 19ème siècle par un agrandissement important avec l’adjonction d’un transept et la surélévation du clocher d’un étage.
Le presbytère, proche de l’église, possède de belles baies à moulures prismatiques qui permettent de le dater de la fin du 15ème siècle et un portail daté de 1644.

Au haut bourg :
La place est formée par un ensemble très homogène de façades, étagées selon la pente naturelle du terrain, qui constitue un cœur de bourg de très grande qualité.

Elle est constituée de maisons dont l’architecture est très homogène :
Deux travées de baies encadrées de pierre de taille et chaînes d’angles en calcaire local ;
Deux étages enduits, de teinte ocrée, au dessus du rez-de-chaussée le plus souvent commercial.
Les couvertures sont en tiges de botte du pays.
Quelques balcons raffinent la sobriété de l’architecture.
Les menuiseries sont à six carreaux en bois peint, les volets battants en façade, sans écharpe, ou de type persiennes repliables en tableau.

Quelques exceptions cependant, avec une maison surélevée et couverte « à la Mansard » pour gagner en habitabilité sous les toits et quelques maisons plus importantes avec trois ou cinq travées de baies en façade, telle cette superbe maison du 18ème siècle en point bas de la place, à gauche en descendant (local ABL).

Par leur échelle imposante, les équipements publics constituent d’autres constructions    d’exceptions, remarquables par leur taille et le soin apporté à leur architecture : corniches et  lucarnes en pierre, grands toits en ardoise.

Les devantures en appliques qui subsistaient il y a encore une trentaine d’années, témoignage de la vitalité commerciale du bourg au 19ème siècle. Aujourd’hui, seules quelques-unes subsistent.

Et derrière les façades ?
Si les façades sont pour la majorité d’entre elles caractéristiques du 19ème siècle, l’étroitesse des maisons à deux travées est le signe que le parcellaire médiéval a été préservé.
Il suffit pour s’en assurer d’aller voir les façades arrière pour découvrir fenêtres aux linteaux en accolade ou tours d’escalier en vis, préservés depuis le 14ème ou le 15ème siècle.
En fait, les façades sur la place ont été modernisées au cours du temps tandis que les façades arrière sont souvent restées « dans leur jus ».
Les intérieurs doivent également recéler dallages, poutres imposantes, cheminées gothiques ou autres éléments préservés.

La fontaine de la place, sans doute du 19ème siècle, est de grande qualité.

Le château de La Chèze est un des plus remarquables châteaux classiques de la Vienne, doté d’un parc à l’anglaise dominant la vallée ; sa ferme et son moulin dans la vallée. »

Certains éléments du patrimoine architectural et urbain de Latillé nous sont déjà bien connus :
La fontaine de la place, les bâtiments publics du 19ème siècle (le relais de poste, la poste, la mairie,…), les châteaux (La Chèze, Sceaux, La Raudière), l’église et la cure, les moulins, les lavoirs, …

Extrait du Texte de Monsieur Vincent JOUVE Architecte des  Bâtiments de France.
Exposition « LE PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET PAYSAGER DE LATILLE »  en septembre 2005

 

 

 

En un clic !
decheteriesite Déchèteries
bibliosite Bibliothèques
 

logopassart2016